Written by  Juil 29, 2020 - 6756 Views

Gisèle halimi :la fille de la goulette n'est plus

En Tunisie, son pays natal, et en Algérie, où son nom reste associé à la défense des combattants du Front de libération nationale (FLN) qui ont milité pour l'indépendance du pays, les hommages se multiplient depuis la disparition de Gisèle Halimi, mardi 28 juillet, à l'âge de 93 ans, au lendemain de son anniversaire

. L'avocate franco-tunisienne, qui a consacré sa vie à la défense des droits des femmes, est née le 27 juillet 1927 dans une famille de confession juive du quartier de la Goulette, en banlieue de Tunis en soulignant que son combat "est reconnu à Paris comme à Tunis ou même à Alger, où elle avait défendu les droits des militants pour l'indépendance". Le ministère des Affaires culturelles tunisien rend hommage à une "grande figure tuniso-française de la cause féminine, des droits humains et du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes".

Postes en vedette

Contact Info

  • Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry.
  • No 1123, Marmora Road, Glasgow, D04 89GR.
  • (801) 2345 - 6788 / (801) 2345 - 6789
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…